Info /

Éditorial

Si les yeux sont le miroir de l’âme, les reportages sont le miroir du monde. Les reporters sont les chroniqueurs et les chroniqueuses d’une actualité qui ne fait pas la une des quotidiens. Ils mettent en lumière ce qui de prime abord apparaît secondaire et insignifiant, ce que l’on cache. Ils rendent les réalités des vies d’autres accessibles et se font les émissaires de la diversité à la fois fascinante et exceptionnelle du monde pour poser les fondements de la compréhension interculturelle, de la tolérance et du respect.

Les reporters évoluent souvent dans des terrains difficiles, dans la pénombre de l’indicible et du non-dit, au service de la vérité et de l’information. Marchant dans les pas de la journaliste maltaise, Daphne Caruana Galizia, du journaliste slovaque, Ján Kuciak, et du journaliste saoudien, Jamal Kashoggi, les reporters sont aussi des sismographes et des avocats téméraires, dont le courage et la ténacité les érigent en modèle.

De plus en plus, le format du reportage endosse le rôle d’un guide indispensable dans l’océan grandissant des « fake news » et des informations tendancieuses pour devenir un garant primordial au fonctionnement des démocraties.
Le Festival international du reportage de Berne raconte des histoires. Des histoires nées dans des mégalopoles et dans les coins les plus reculés du monde. Des histoires qui font du bruit, mais aussi des histoires silencieuses, émouvantes, passionnantes, bouleversantes et gaies. Toutes sont des histoires vraies soigneusement investiguées, sélectionnées par un jury issu des douze régions linguistiques du monde.

Connectez-vous au festival ! Participez à cette plateforme qui résonne dans le monde entier de ses récits contemporains et laissez-vous emporter par des reportages émouvants nés dans les quatre coins du monde.

Bienvenue !